Fruits et légumes

Ensemencements


Question: semis


après une récolte je peux semer toutes sortes de légumes ou y a-t-il des incompatibilités? merci

Réponse: semis


Cher Pino,
souvent dans le jardin familial on n'y pense pas, mais comme cela arrive dans les champs cultivés par des paysans experts, même dans les petits jardins il est bon de faire tourner les légumes cultivés, et ce pour différentes raisons.
Tout d'abord, chaque légume cultivé libère des restes particuliers dans le sol provenant de l'élimination de son métabolisme, ou même à cause de parties de la plante laissées dans le sol; cultiver la même plante pendant des mois, la réensemencer en continu, ces restes ont tendance à s'accumuler, les rendant nocifs.
En plus de cela, chaque plante cultivée dans le jardin a ses racines à une profondeur différente, donc si nous continuons à cultiver des tomates dans la même parcelle au fil des ans, nous utiliserons les sels minéraux contenus uniquement à une certaine profondeur, en laissant les plus intacts. ou moins profond.
De plus, chaque type de légume consomme notamment certains sels minéraux au détriment des autres; par conséquent, un parterre de fleurs dans lequel nous avons cultivé les courgettes, ne sera pas très hospitalier envers ses propres courgettes, car la génération précédente a retiré du sol la plupart des sels minéraux fondamentaux de ces plantes.
Et les parasites?
Les parasites ont tendance à préférer certaines plantes plutôt que d'autres, si nous continuons à cultiver la même plante dans la même parcelle, nous aurons déjà des parasites qui l'attendent, qu'il s'agisse de champignons ou d'insectes; plus: il arrive souvent que les spores des champignons restent dans le sol lorsque nous avons éradiqué les légumes qui vivaient dans ce sol: si nous plantons les mêmes légumes, les champignons seront déjà prêts à l'infester. Il en va de même pour les mauvaises herbes, qui ont tendance à s'adapter aux cultures qui les entourent, si nous faisons varier les cultures, nous stressons les mauvaises herbes, qui auront tendance à se développer moins efficacement.
En général, certains grands groupes de légumes sont pris en compte: tomates ou autres solanacées (poivrons et aubergines), légumineuses, courgettes (et apparentés, tels que citrouilles, concombres), légumes-racines et légumes à feuilles. Il existe également différents types de subdivision des légumes, en fait il y a aussi ceux qui, au lieu de subdiviser les légumes par famille, les subdivisent par quantité de substance organique et de minéraux utilisés; dans ce cas, les courgettes et les tomates sont combinées dans le même groupe, car elles consomment de nombreux sels minéraux.
En pratique, vous devriez essayer de faire pivoter ces différents groupes de légumes dans vos parcelles, afin de tirer le meilleur parti du sol; alors où cultivez-vous les tomates, à la fin de la saison vous planterez de la salade, l'année prochaine vous mettrez des haricots verts et l'année après quelques carottes (pour vous donner un exemple).
N'oubliez pas que les légumineuses en général vivent en symbiose avec des bactéries qui fixent l'azote de l'air dans le sol, donc la culture de légumineuses enrichit toujours le sol azoté, le rendant ainsi plus fertile en pratique; puis regardez au fil du temps pour faire pousser des légumineuses dans une parcelle, au moins une fois tous les 3-4 ans.
Un autre conseil: ne faites pas comme mon père, qui oublie année après année où il a mis des tomates ou des courgettes; équipez-vous d'un bloc-notes, dessinez-nous votre jardin, et indiquez quels légumes vous plantez, en rappel pour le prochain semis ou pour la préparation du jardin de l'année prochaine.

Vidéo: Microbiologie - technique d'ensemencement d'une gélose (Août 2020).